Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Eskander-du-Gleyzin
  • : blog concernant le monde de la randonnée à travers des topos, des photos, des idées de matos.
  • Contact

l'heure du temps

METEO

Archives

6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 16:47

spo divers 063

Massif : Vanoise

Départ/altitude : Pralognan (1600M)               

Enfant : oui

Dénivellation : 800  m (sur 3 jours)  

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 1/5

Descriptif : L’idée de ce petit périple dans la Vanoise était de continuer à donner à mon fils l’envie d’aimer la montagne, le dire ainsi semble simple pour un père « lambda » avec un garçon « lambda »… hélas non !!!! Mais je ne désespère pas de trouver la bonne approche…après le camping gastronomique qui consiste à motiver mon fils à se rendre dans un joli lieu de bivouac mais surtout manger n'importe quoi de bon pour selon lui "équilibrer" la souffrance du chemin (sic) cette fois nous sommes partis pour découvrir l’esprit refuge….

Concernant le refuge, aucun souci pour Elyas, il adore !!! La seule et unique difficulté est de se rendre au refuge….

VANOISE

VANOISE1

 

1° jour : départ du téléphérique de Pralognan, toujours sympa de débuter par une montée en téléphérique, les gamins adorent…puis comme depuis le début de l’été, une fois à l’arrivée, énorme pluie, orage, grêle, la totale… durant 1 heure, marche en poncho sous le déluge, mais mon bonhomme avance sans trop se plaindre….

VANOISE2

VANOISE3

VANOISE4

Le passage du lac des vaches finissant de lui donner un bon moral pour la dernière montée…en effet, ces pierres qui coupent en deux le lac donnent chaque fois un aspect un peu surprenant au randonneur qui le traverse

VANOISE5

VANOISE6

Ensuite c’est le refuge !!! Perso, j’ai du mal, 90 personnes, rien à faire, tout pousse à la consommation, prix excessif et nuit forcement courte grâce au ronflement de certains….le piège c’est qu’un enfant, lui arrive à dormir, donc le matin, il est en pleine forme et ravi de cette expérience

VANOISE8

VANOISE7

VANOISE9

2° jour : refuge col de la Vanoise/refuge de l’Arpont

VANOISE10

VANOISE11

VANOISE12

…et début des problèmes, d’un coup mon fils qui pratique tous les sports de la création se découvre des douleurs par dizaines et n’aspire qu’à l’arrivée à l’autre refuge, c’est dommage car les 5 heures de la rando sont sans aucune difficulté et en plus on travers des paysages superbes…

VANOISE13

VANOISE14

VANOISE15

Mais une fois au refuge, elyas retrouve la grande forme et me voila à devoir faire tous les jeux de société du refuge….même nuit, mêmes effets !!!

VANOISE16

VANOISE17

3° jour : refuge de l’Arpont/Termignon, deux heures de descente pour rejoindre la civilisation….

VANOISE18

VANOISE19

La conclusion : soit votre enfant adore marcher, soit il faut déployer des tonnes de stratégies pour leur donner gout à cette activité…je ne désespère pas !!!!!!!!!!!

                                                               gifs1 marmotte power-copie-1

 

 

Partager cet article

Repost0
29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 18:03

spo divers 063

Massif : Belledonne

Départ/altitude : Hameau du Gleyzin (1080M)               

Enfant : oui mais…

Dénivellation : 1300  m  

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 3/5

Descriptif : Parcourir encore et encore les hauteurs du Gleyzin et découvrir des lieux perdus, insolites et pourtant si beaux….le glacier du Gleyzin rentre forcément dans cette idée.

 Depuis 4 ans, j’ai la chance d’avoir une maison dans ce hameau, je voulais parcourir le chemin qui mène au glacier, mais mille raisons plus ou moins valables m’ont toujours empêché de m’y rendre.

Alors ce mardi 26 juillet malgré un temps « moyen », je me décide enfin….

La montée au refuge de l’Oule reste un bon échauffement pour la suite, surtout que je connais par cœur le sentier….aucune difficulté, 750M de dénivelée plutôt agréable, et un but de ballade largement suffisant…

glaciergleyzin

glaciergleyzin1

Pour autant, comme je suis décidé, je pars au-delà du refuge, d’abord 300 pour sortie de la combe et me voila enfin au pied du glacier même si en été on ne trouve que des pierres…

glaciergleyzin3

glaciergleyzin4

A ce niveau par contre, je me suis simplement « perdu », j’ai suivi des cairns au hasard pour arriver à 2400M, soudain plus rien….

glaciergleyzin5

glaciergleyzin7

Mais de partout, on sent que l’exploration est possible…faut seulement avoir envie de se perdre…je pense revenir un jour dans ce cirque de pierres et de sommets….

glaciergleyzin8

glaciergleyzin6

Car je crois que l’idéal, est de se servir du refuge comme camp de base et rayonner autour durant 2/3 jours….curieux de cette expérience, mais je pense qu’il faut la réaliser à plusieurs…..à suivre………

                                                             gifs1 marmotte power-copie-1

 

 

Partager cet article

Repost0
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 15:18

tchoupi

Massif : Queyras

Départ/altitude : Ceillac (1600M)               

Enfant : NON

Dénivellation : 1500  m  

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 4/5

Descriptif : 3 raisons peuvent empêcher un projet de se poursuivre, la 1° est le temps, et à ce titre depuis le départ, pluie, neige, vent…pour autant je continue. Ensuite, il y a le physique, mais là encore il est possible de se faire « violence ». Par contre la 3° raison est le moral, est là c’est plus compliqué…et ce matin j’ai disons le moral au plus bas pour des raisons toutes perso

Malgré tout, vu le beau soleil, je tente la pointe de la Saume…et je ne vais pas être déçu.

SAUME

Tout d’abord la dénivelée, la vraie : 1500M, avec seulement un moment de répit à 2400M…donc on attaque en foret durant 800M, çà monte pas mal mais le chemin est régulier, ensuite on contourne une montagne durant une vingtaine de minutes et soudain….

SAUME1

SAUME2

Et soudain, on entre dans le dur…d’abord il faut trouver la bonne cairn car il n’y a aucune explication, ensuite c’est 650M de pierres, encore et toujours, les 300 premiers mètres on avance grâce à des cairns…un immense merci à celui qui a eu cette idée, ensuite on progresse dans un pierrier sans difficulté sauf l’arête finale qui demande un peu de concentration…histoire de pas redescendre trop rapidement à Ceillac

SAUME4

SAUME5

Au final, une belle sortie malgré mon moral, super temps…mais la faire une fois devrait suffire à mon bonheur.

SAUME3

 

Partager cet article

Repost0
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 14:26

tchoupi

Massif : Queyras

Départ/altitude : chapelle de Clausis (2300M)               

Enfant : oui

Dénivellation : 1200  m  

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 2/5

Descriptif : Ah ! Le temps en montagne, après la neige et la tempête, ce matin au réveil grand beau…comme quoi, la persévérance peut avoir du bon

Et surtout en prime deux 3000M pour le prix d’un…paradoxalement je suis un peu fainéant…en effet, je prends la navette à Saint-Véran pour « avancer » d’1H30…donc départ de la chapelle de Clausis.

biancanoir8

Cette chapelle qui semble très belle est hélas fermée !!!! Donc on prend la route qui mène au refuge blanche. A la hauteur du refuge deux possibilités : le col Blanchet ou le col noir….

biancanoir

biancanoir1

Pour la Rocca Bianca prendre celui de blanchet…à partir de là il ne reste plus qu’à suivre le sentier….une fois au col prendre à gauche et suivre les cairns, le sommet se trouve 30 minutes plus loin et quelle vue !!!!

biancanoir2

Ensuite au lieu de redescendre jusqu’au départ du col noir, il est possible vers 2600 de couper à travers des gros blocs de pierres guère dangereux pour rejoindre l’autre col. On gagne environ 250M de dénivelée, toujours bon à prendre…le reste de la montée ne présente aucune difficulté malgré le coté austère de l’arrivée…

biancanoir3

biancanoir4

biancanoir6

Puis, prendre à gauche et progresser à travers un chemin plus ou moins visible…seule l’arrivée au col de la tête noir peut apparaitre un peu « sport »…car une notion de « vide » toute relative peut malgré tout s’emparer du randonneur « lambda »…randonneur que je suis ….

biancanoir5

Mais de nouveau, superbe vue et surtout le plaisir d’avoir fait deux 3000 dans la même matinée…

 biancanoir7

                 gifs1 marmotte power                                                  

Partager cet article

Repost0
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 13:41

tchoupi

Massif : Queyras

Départ/altitude : refuge Agnel (2600M)               

Enfant : oui

Dénivellation : 400  m  

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 5/5

Descriptif : Enfin, je suis totalement dans mon projet avec mon 1° échec, je crois que toute aventure, tout projet comporte sa part d’échec, d’erreur….donc j’y suis.

Hier au retour du Pic de Caramantran, la neige est tombée toute l’après midi, résultat, j’ai passé la journée sur un banc de bois au milieu d’une salle de 80 personnes…aucun intérêt…mais l’envie de repartir le lendemain…

pain

ce matin, Nous sommes  ce lendemain, 7H30, je quitte le refuge direction le Pain de Sucre….

pain2

Dès les premiers pas, je comprends vite  que cela ne sera pas possible, il reste de la neige, de la glace et nous sommes seulement à 2600M. J’arrive tranquillement au col vieux 2800M et là début des hostilités…

pain3

D’abord, il est quasi impossible de trouver la trace, forcement sous 10 CM de neige, seule les plus hautes cairns indiquent vaguement le chemin

pain4

Ensuite, se lève un vent de « folie », et plus je progresse et plus je comprends que mon seul objectif est d’arrivée à la barre symbolique des 3000M.

pain6

Une fois arrivée à cette altitude, je regarde le chemin qui reste à parcourir, quand le brouillard veut bien se lever…car en plus du vent et de la neige il y a des passages de brouillard assez pénible.

pain5

Dès lors, même si je pense que l’ascension est réalisable dans certaines conditions, la première étant d’être au moins deux, je décide de redescendre sagement et pars pour saint Véran en espérant que le temps se mette enfin en mode été.

pain7

pain9

Je découvre que le risque d’un tel projet peut être rapidement contrarié par la météo…et encore mes après midi d’attente je les passe dans un refuge ou un gite…j’imagine un instant la même attente mais perdu sur une montagne dans un déluge de neige et de froid, brrrr…..

                                                                                            gifs1 marmotte power

 

 

Partager cet article

Repost0
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 13:31

 tchoupi

Massif : Queyras

Départ/altitude : refuge Agnel (2600M)               

Enfant : oui

Dénivellation : 450  m  

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 1/5

Descriptif : Et la neige arriva, c’est triste mais la météo est de plus en plus précise. Hier, au gite à la lecture du bulletin, la pluie était prévue pour cette après midi…quelle précision, d’abord deux heures d’avance mais surtout à 2700 la neige !!!!

caramantran

Heureusement que je suis un lève tôt, cela m’a permis de faire avant le déluge le pic de Caramantran.

caramantran1-copie-1

C’est le 3000M à faire, aucune difficulté, quasi pas de dénivelé et pourtant un de plus à la collection.

caramantran2

Le départ s’effectue du refuge Agnel, il faut prendre les marques du GR58 qui fait le tour du Queyras puis au col de Chamoussière, suivre les cairns à gauche et gravir tout en douceur les 150M pour arriver au sommet.

caramantran3

Hélas pour moi, vu les conditions climatiques, cela c’est résumé à 5 photos et une redescende rapide sous la neige et la pluie…

caramantran4

Mais je pense que ce sommet doit être sympa sous le soleil avec le pain de sucre tout proche entre autre…

caramantran5

 

 

                                                                                                       gifs1 marmotte power

Partager cet article

Repost0
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 18:55

tchoupi

Massif : Briançonnais

Départ/altitude : bergerie Lombard (2000M)               

Enfant : oui

Dénivellation : 1300  m  

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 2/5

Descriptif : Voilà maintenant je suis totalement dans mon projet /aventure/défi…qu’importe le terme j’ai l’unique envie de réussir, les sommets appellent les sommets et je retrouve le coté « grisant » de mener à bien mes modestes randonnées

Aujourd ‘hui je suis dans le Queyras, et je me rapproche de l’esprit du sud…et j’aime çà ! ah ! les origines…

GLAIZA

GLAIZA8

Donc le sommet du jour le Mont Glaiza, quasi inconnu mais super rando…

La 1° partir mène au superbe lac de la Laus, qui est pour beaucoup de personne le lieu final de leur rando et je peux le comprendre sans problème, superbe lac, de beaux alpages à parcourir pour y parvenir…

GLAIZA1

GLAIZA2

Ensuite, cela devient un peu plus sportif, d’abord un premier col que l’on voit du lac, c’est court mais raide…

GLAIZA3

GLAIZA4

Puis on parcourt durant un long moment une crête sans danger…mais c’est un peu long…et puis le « mur » final….

GLAIZA6

GLAIZA5

GLAIZA7

Comme d’habitude de la pierre encore et encore mais quelle sensation de bout du monde…le sommet se mérite mais en plus faire attention car un vide immense se trouve tout en haut…donc éviter de jouer les équilibristes….mais surtout le plaisir de se trouver à plus de 3200M, rare en marchant simplement…alors je profite…

                                                           gifs1 marmotte power-copie-1

 

Partager cet article

Repost0
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 18:43

tchoupi

Massif : Briançonnais

Départ/altitude : refuge des Tre Magi (1800M)               

Enfant : oui

Dénivellation : 1383 m  

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 2/5

Descriptif : THE 3000M, le mont Thabor est le sommet par excellence…quand on arrive versant italien au « superbe » refuge des tre magi , on le devine loin, très loin trop loin ? Et pourtant c’est parti pour "seulement" 3 heures de belle grimpette

THABOR

En plus, même en évitant le cliché italien bruyant, on comprend vite que nous sommes du coté transalpin.

Mais au delà de l’aspect folklorique, c’est vraiment un rendez de montagne, des gens partout, des destinations…bref, lieu de départ plutôt sympa

Pour le mont Thabor guère de difficulté pour l’ensemble de la montée, peu de panneaux mais pas réellement une gène…

THABOR1

Dans un 1° temps, on remonte un sentier forestier qui nous mène au refuge des marmottes mais vu le bruit, les 4X4, on ne risque pas (hélas) de croiser un quelconque animal….

THABOR10

Ensuite, le calme arrive mais il reste de très nombreux marcheurs, le chemin s’ouvre sur les alpages et des sommets et on arrive tout doucement à 2600M…

THABOR8

THABOR9

Pour le reste de l’ascension par contre on entre dans la pierre comme à chaque fois depuis le départ de mon périple, la configuration géographique est un peu la même, de l’herbe, des alpages et d’un coup vers 2500M…le désert

THABOR2

THABOR3

Pour autant même si c’est un peu raide on arrive tranquillement à la chapelle et au mont d’où la vue est exceptionnelle…la chapelle pouvant servir d’abri de fortune pour les personnes coincées par le temps ou amoureuses….

THABOR4

THABOR5

Voila j’ai terminé mon 4° 3000M, pour l’instant physiquement ce n’est pas trop mal mais je suis surtout agréablement surpris par l’état des chemins…aucun souci pour monter, seule le dénivelée peut être un frein mais pour le reste que du plaisir

THABOR6

THABOR7

 

 

                                                                                 gifs1 marmotte power-copie-1

Partager cet article

Repost0
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 18:32

tchoupi

Massif : Briançonnais

Départ/altitude : Montgenèvre (1900M)               

Enfant : oui

Dénivellation : 1231  m  

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 1/5

Descriptif : Voila, après deux étapes connues à tous les niveaux…route, bivouac, hôtel…Ce matin j’ai débuté réellement le Tchoupi tour avec l’ascension du mont Chaberton.

CHABERTON2

Il est toujours agréable de découvrir de nouveaux massifs, sommets…et concernant cette rando…en plus, un très grand plaisir sur l’ensemble du parcours.

CHABERTON

CHABERTON1

Le départ s’effectue de la station, d’abord on remonte un joli chemin forestier puis on sort très vite pour attaquer la pierre…d’un coup plus un arbre, une plante, de l’herbe….plus rien…de la pierre encore et encore

CHABERTON3

 CHABERTON6

Mais cette absence de charme s’équilibre pas trop mal avec la beauté des paysages, où porte le regard des sommets plus beaux les uns que les autres… dès lors on oublie facilement le coté austère de la montée…austère mais simple…un unique chemin, sans risque de se perdre

Et puis vers 2500M on arrive au col Chaberton qui peut déjà constituer une belle rando….

Mais le regard se lève et aperçoit tout la haut le mont…..

CHABERTON7

Et d’un coup, il faut arrêter de réfléchir et parcourir un à un les lacets qui mènent au sommet…si on respecte les lacets la montée est tranquille, par contre j’ai vu un nombre important de randonneurs qui coupent les chemins et vu l’altitude, la chaleur…cela devient « sport » mais surtout inutile…

CHABERTON9

CHABERTON8

Une fois au sommet, il reste des vestiges de la dernière guerre, forcement on pense aux combats, à l’histoire, étrange sensation mais rapidement oubliée par rapport à la splendeur du spectacle qui s’offre aux marcheurs….c’est beau.

                                                              gifs1 marmotte power-copie-1

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 17:12

 

tchoupi

Massif : Oisans

Départ/altitude : Hameau des Hières (1800M)               

Enfant : pas conseillée

Dénivellation : 1270  m  

Cartographie :       3435 ET                                                             

Difficulté : 3/5

Descriptif : 2° étape du  Tchoupi tour ou le début de l’engagement. Car suite à ma journée disons « sportive » du pic du mas de la grave, surtout au niveau climatique…tout l’art consiste à repartir malgré les conditions météo franchement « dégueulasses » en ce mois de juillet

LOMBARD

LOMBARD1

Bref, ce jeudi 14 juillet, le départ vers le glacier Lombard s’effectue dans un brouillard terrible, seul avantage…la montée au lac Goléon qui s’avère plus agréable que sous un soleil d’été…ce lac qui draine une foule immense aux beaux jours peut voir sa montée guère sympa sous un fort soleil, 500M de dénivelée un peu raide, sans un coin d’ombre…

LOMBARD2

LOMBARD3

Restons dans le sujet, donc une fois au lac direction la vallée des prénoms…j’ai un faible pour ce lieu…on y trouve des milliers de prénoms inscrit en pierre, il faut imaginer les personnes qui passant par là décident d’immortaliser leur amour ou autres jolis sentiments avec des morceaux de cailloux….j’ai bien sur participé modestement à conserver tout soin charme à cet endroit en ajoutant des petits cailloux…

 

LOMBARD4

LOMBARD5

LOMBARD6

Ensuite, on continue tranquillement de remonter la vallée pour arriver au pied du glacier Lombard, les derniers 300M sont un peu longs car pour arriver à cette grimpette le chemin est beau le long de la vallée mais long…

LOMBARD7

LOMBARD8

LOMBARD9

Enfin, il faut surtout que le temps soit de la partie…..car le glacier est très beau sous le soleil mais dans le brouillard !!!!

LOMBARD11

LOMBARD12

Pour moi l’arrivée au pied du glacier termine mon étape car ensuite il faut des crampons, et tout le matériel du petit alpiniste ou du moins celui de la marche sur glacier….

LOMBARD14

LOMBARD15

Au retour, je tombe sur les pèlerins du lac Goléon…et d’un coup je prends conscience que c’est la même montagne mais pas la même approche….les gens sont bien sur sympa mais ils gardent ce réflexe curieux de vouloir rester ensemble alors que 500M plus loin ils pourraient découvrir et poser un autre regard sur la montagne dans sa dimension intime et profonde…   

                                                               gifs1 marmotte power-copie-1

 

 

Partager cet article

Repost0