Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Eskander-du-Gleyzin
  • : blog concernant le monde de la randonnée à travers des topos, des photos, des idées de matos.
  • Contact

l'heure du temps

METEO

Archives

28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 18:01

TOPO VERCORS

 

MASSIF DU Vercors

 

C’est le massif le plus roche de chez moi et hélas celui qui m’attire le moins…bien sur que le lieu est superbe, mais je ne lui trouve pas le même charme que les autres…malgré tout, c’est toujours avec plaisir que je parcours certaines balades…le Moucherotte, le pic saint Michel, le plateau de Sornin... été comme hivers sont des moments de pur bonheur, sur l’autre versant vers autrans, de nouveau du grand spectacle, et la encore, si près de la grande ville, c’est un des intérêts de ce massif, on peut y aller sur un coup de tête le dimanche après midi, au retour petit gouter sur Lans ou Villard…comme endroit pas sympa il y a vraiment pire, mais je pense que je dois essayer de mieux l’appréhender car j’imagine qu’il réserve de belles surprises à qui c’est prendre le temps

 

 

Lieux

Dénivelée

Difficulté

Intérêt

moyen

Le moucherotte

via lans

via saint-nizier

750

L

J J

P/R

Darbounouse

500

L

J

P

Grand Veymont

1050

L L

J J J

P

Pic saint Michel

      - via col de l’arc

660

L

J J

R/P

Traversée Vercors

500

L L

J J J

R

Tour du gerbier

950

L L

J J

P

La dent du loup

500

L

J J

P

La mollière

700

L

J J

R

Enghins-Enghins

Via la mollière

Via côte 1545

700

L

J J

P

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 18:00

TOPO BELLEDONNE

 

CHAINE DE BELLEDONNE

 

Belledonne n’est pas un massif mais une chaine, petite subtilité mais bon….Pour autant, rares sont les lieux aussi proches et éloignés d’une grande ville. Pour moi, Belledonne à deux cotés, un 1° très parcouru, connu et quelquefois sur fréquenté puis un autre, plus mystérieux, méconnu, à l’écart de tout et de tout le monde. Pas forcement plus dur pour le randonneur moyen mais tellement plus secret et envoutant.

Pour découvrir ce Belledonne, on peut rester dans la lecture des topos guides « classiques », mais simplement oser partir à la rencontre de soi.

Il m’arrive de partir à la journée et « croiser» à peine 2/3 personnes…je vous invite à vous rendre dans la partie « nord » de la chaine et parcourir ces ballades pleines de charme et de beauté, par exemples: la vallée du Veyton, Chapotet, le Praillet, croix du Léat, Gleyzin, col de Vay, lacs de la Valloire….ces lieux « parlent » moins mais les paysages y sont superbes, les vues sur les autres massifs somptueux. 

 

 

Lieux

Dénivelée

Difficulté

Intérêt

Moyen

La grande montagne

700

                     

       

R

Lac Achard

170

L

J J

P

Lacs robert  

350

L

J J

P

Cascade oursière

330

L

J

P

Grand colon 

1110

L L

J J

P

Lac du Crozet

600

L

J J

P

Refuge de la Pra

740

L

J J

P

Chamrousse/lacs doméons

1100

L L

J J

P

Lac sitre

710

L

J

P

Lac de crop

600

L

J J

P

Lac venitiers

800

L

J

P

Crêt poulet/ grand rocher

500

L

J

P

Plateau des 7 laux

1060

L L

J J J

P

Refuge de l’oule

750

L L

J J

P

Chalet pré nouveaux

600

L

J

R

Epaule crêt pointu

700

L L

J J

R

Chalet Aups Bernard

475

L

J J

R/P

Praillet

700

L

J J

R

Croix du léat

725

L L

J J

R/P

Chalet du bout

300

L

J

R/P

Lac des tavernes

630

L

J

P

Gleyzin-gleyzin (via pinsot)

1300

L L

J J

R/P

La ferrière-gleyzin

800

L L

J J

R

Col du merdaret

800

L L

J J

R

Combe Madame

600

L

J J

P

Crêtes d’arvillard

620

L

J J

P

Pas de l’ours

800

L

J

P

Lacs de la Valloire

1450

L L

J J J

P

Les Plagnes

460

L

J J

R/P

Col de la Perrière

450

L

J

P

Crêtes pinsot

400

L

J

R

Cabane Cohardin

550

L

J

R/P

Chalet petite Valloire

600

L L

J J

R

Crêtes d’Hurtières

600

L L

J J

P

Chalet de Pincerie

500

L L

L

R

Refuge Pierre de la casse

500

L L

J J

P

Grand super Collet

300

L

J J

P

Plateau d’Oule

610

L

J J

P

Le cul de pet

500

L

J

P

Cime de la jasse

1350

L L

J J

P

Montagne de tigneux

950

L

J J

P

Les grands Moulins

800

L L

J J

P

Le petit charnier

800

L L

J J

P

Col de la Croix

1400

L L

J J J

P

Chapotet

900

L L

J J J

P

Refuge des férices

1200

L

J

P

Lac vert

1060

L L

J

P

Croix de Chamrousse / Lac du Crozet

500

L L

J J J

P

La grande Lauzière (via la petite Vaudaine)

650

L L

J J J

P

Gleyzin-gleyzin (via refuge de l’oule)

1100

L L

J J J

P

Veyton (via lac moretan, refuge merlet)

1400

L L

J J J

P

Mont Pellat

550

L L

J J

p

 

 

 

Partager cet article

Repost0
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 17:47

 

spo divers 063

 

 

Massif : Belledonne

Départ/altitude : hameau du Gleyzin                        

Enfant : oui

Dénivellation : 500 m  (sauf quand on se perd…1200 m)

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 1/5

 

Descriptif : 1° neige sur le Gleyzin en ce mois d'octobre 2010, la veille  il est tombé une quantité énorme de neige, alors j’en profite pour effectuer une sortie sans aucune prétention.

pelat

pelat1

pelat2
Connaissant le lieu par cœur, je décide de prendre pour la 1° fois un chemin forestier que je ne connais pas…le chemin est très simple, il suffit de remonter la route, la neige freine ma progression, mais je prends l’air et les paysages sont superbes…dans un 1° temps, je reste sur le chemin donc aucun risque de me perdre….par contre la suite…

 

pelat3

pelat5

 

Une fois au mont Pelas que je découvre par hasard (merci la carte), je décide pour une raison totalement farfelue de redescendre par un autre chemin, petit souci, la neige recouvre toutes les marques…à parti de ce moment, début du grand n’importe quoi, pourquoi ? tout simplement car je pense être sur le bon sentier et des lors…je me perds complètement, n’ayant pas de raquettes, je m’enfonce quelquefois jusqu’aux cuisses, impossible de retrouver un semblant de route…pour autant, je sais à peu près ou je dois aller mais il n’y a aucune marque…alors je marche au hasard sur des sentiers…qui n’en sont plus…tout d’un coup le chemin s’arrête. Je me trouve face au vide…j’avoue que je commence à fatiguer, surtout physiquement….moralement, je tiens pas trop mal, surtout car je connais le site, mais putain  (désolé!) je galère ferme…monter, descendre, remonter, descendre encore…bref presque par hasard mais pas totalement, je « tombe » sur le refuge de l’Aups Bernard….ouf !!! Je maitrise…mais il me reste encore 1H de descente…j’arrive enfin à la maison dans un état lamentable, je suis trempé, fourbu

pelat6

pelat8

pelat9

La morale de cette histoire…vous devez  toujours rester sur les chemins balisés, donnez votre itinéraire à des gens…n’oubliez pas de prendre de la bouffe et des fringues ainsi qu’un petit matos de survie…la rando devait durer 3/4H, je suis resté perdu environ 7H, rien de grave, mais cela laisse malgré tout songeur…par contre le coin est splendide.

 

 

 

                                                                     gifs1 marmotte power

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 13:26

spo divers 063

 

 

Massif : Belledonne

Départ/altitude : alpe du Grand Serre                         

Enfant : non

Dénivellation : 1900 m

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 3/5

Descriptif : Depuis longtemps, je voulais faire le Taillefer et le grand Galbert sur le même w-e. Enfin, l’occasion se présente ce 9 octobre 2010. Je prépare mon sac, tente, duvet, bouffe, vêtements…bref le sac du parfait randonneur.

lac poursollet

Le départ s’effectue au lac du Poursollet, ou visiblement des gens vivent à l’année dans ce lieu reculé de tout. Petit échauffement avec la montée vers le lac fourchu, 350 m de dénivelé. Une fois au lac, il faut trouver la trace sur la droite….et puis suivre les marques vertes.

 sommet

La montée est raide, souvent dans un pierrier, quelquefois il faut mettre « légèrement » les mains suivant l’état de la roche…mais rien de difficile. Par contre la vue est superbe Soit devant nous avec des sommets, soit derrière avec la multitude de lacs du plateau.

 sommet1

 sommet4

Une fois au col, il reste encore 150m de dénivelé à faire pour arriver au sommet et découvrir ST ELOI…quel spectacle, tout autour, sommets, paysages sans fin, bref …du bonheur.

 sommet2

 sommet3

 sommet5

La descente s’effectue par le même chemin. Ensuite, direction le grand Galbert.

 sommet6

Dans un 1° temps, il faut se rendre au refuge du Taillefer (2000m). Ensuite, c’est au choix, aucune indication, quasiment pas de cairn, des chemins de partout, visiblement issus du passage des moutons. Pour ma part, j’ai « attaqué » la coté qui se trouve derrière le refuge, 200m bien raide, mais qui mène directement sur un plateau.

 sommet7

Une fois sur le plateau c’est tout droit, le sommet arrondi du grand  Galbert est le point de repère idéal…la marche est simple et les 300m de dénivelé se parcourent avec plaisir.

 sommet8

 sommet9

Une fois au sommet, deux solutions s’offrent à moi, soit retourné directement à la voiture, soit trouver un endroit pour passer la nuit….vu que j’ai passé la journée avec mon sac sur le dos, je préfère camper près du lac fourchu pour apprécier jusqu’au bout cette journée. Pour autant, je pense que cette balade se fait aisément dans la journée. J’ai mis 9 heures avec un sac assez lourd (pauses comprises).

ile

lac fourchu

 sommet11

 sommet10

Ainsi, la nuit près du lac met un terme exceptionnel à cette journée d’automne.

 sommet12

 

 

 

                                                                                       gifs1 marmotte power

Partager cet article

Repost0
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 19:17

spo divers 063

 

Massif : Belledonne

Départ/altitude : Chamrousse                          

Enfant : oui

Dénivellation : 1200 m (3 jours)

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 3/5

Descriptif : 3 jours dans Belledonne avec mon fils puis ma femme, que manque t-il ? Rien….cette mini traversée de Belledonne me semble une super expérience avec un enfant…les chemins sont très bien balisés, les paysages superbes, les lieux de bivouacs parfaits, bref…..

Le départ s’effectue depuis le téléphérique de Chamrousse, cela évite aux petites jambes de mon fils de souffrir, de plus, prendre un téléphérique demeure toujours un joli souvenir. Une fois à la croix de Chamrousse, il ne reste plus qu’à descendre sur les lacs robert pour trouver un emplacement pour la nuit.

 belledonne1

 

belledonne2

 belledonne3

  belledonne5

Le lendemain, route vers le refuge de la Pra, incontournable des grenoblois, mais c’est tellement beau. On passe par de superbes lacs pour arriver tranquillement au refuge... à petits pas, il faut compter environ 2h30/3h

 belledonne6

 belledonne8

Une fois au refuge, on pose la tente et après midi farniente…heureusement ma femme arrive, et j’en profite pour faire une extension vers la grande Lauzière…rando hors sentier, hors GR, hors tout…avec un panorama des plus beaux au sommet

 lauziere

 lauziere1

Nuit sympa dans la plaine de la Pra, et le lendemain redescente vers le parking via le lac du Crozet….à l’arrivée que des souvenirs…à faire…

 belledonne9

                                                         

 

                                                                 gifs1 marmotte power

 

 

                                                                   

 

Partager cet article

Repost0
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 14:16

spo divers 063

 

 

Massif : Oisans

Départ/altitude : les hières                             

Enfant : à voir

Dénivellation : 1300 m

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 3.5/5

Descriptif : l’avantage de l’Oisans, est de parcourir très vite des lieux exceptionnels…le col lombard fait partie de ces randos.

lombard

lombard1

Cette rando peut se concevoir en deux temps, d’abord la montée au lac du Goléon. Aucune difficulté malgré une légère « raideur » du chemin. Par contre, une foule important des les 1° rayon de soleil…pour autant la vue permanente sur la Meije, fait vite oublier le coté "procession" de la balade.

lombard2

Une fois au lac, se poser près du refuge où aux abords du lac est certainement une idée lumineuse, mais partagée par tous…

lombard3

lombard4

Puis d’un coup le charme opère, je décide de poursuivre vers le col lombard, et là plus personne, le paysage demeure superbe mais étrangement plus personne….

lombard5

lombard6 

Ainsi, les deux heures qui me sépare du sommet ne sont que ravissement, même le névé final ne pose aucun souci…j’invite chaque randonneur à s’engager sur cette rando…

lombard7

lombard8

 

                                                                                        gifs1 marmotte power

 

Partager cet article

Repost0
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 20:10

spo divers 063

 

Massif : Oisans

Départ/altitude : hameau du pied du col                               

Enfant : non

Dénivellation : 2300 m (sur 2 jours)

Cartographie :   Meije/Pelvoux                                                                   

Difficulté : 4.5/5

Descriptif : depuis longtemps, je voulais faire cette « double » rando en haute altitude pour un modeste marcheur…imaginant des paysages somptueux, j’ai attendu le bon w-e, et il est arrivée, enfin !!!

Le départ est commun à celui du lac d’Arsine, mais très vite on aperçoit le panneau « le pavé, adèle Planchard »…

we oisaans23

we oisans

we oisans2

1° étape vers le refuge adèle Planchard. On monte au début le pas d’Anne Falque, un peu raide mais très court, puis un vallon superbe sans aucune difficulté.

we oisans22  

 Ensuite, le chemin devient pénible sur environ 200m de dénivelée,  je commençais à craindre le pire, quelques câbles, un marquage aléatoire, bref…

mais soudain, on arrive dans une zone totalement minérale où des cairns et quelques marques nous permettent d’atteindre le refuge sans réel souci…mais ça monte sérieusement.

we oisans13

we oisans5

we oisans7

we oisans6

 Une fois au refuge, que du bonheur, un paysage à couper le souffle…l’intérieur du refuge est sympa, mais il faut surtout prendre le temps de se poser et regarder….

we oisans11

we oisans9

we oisans10

Le gardien me propose de mettre ma tente tout près pour profiter du coucher du soleil, je pense qu’il a raison…seulement, il est à peine 15h, donc que faire jusqu’à 22h??? ensuite le léger vent qui se lève m’inspire peu. En effet, à 3200m, j’imagine le  froid  de 19h qui impose de se blottir au fond de son duvet .

we oisans12

we oisans4

Je préfère redescendre et trouver un bivouac plus « cool ». Vers 2100m, je trouve mon bonheur, et surtout, je suis sur le chemin pour la rando du lendemain…nuit tranquille

we oisans14

réveil vers 7h30, départ  8h00 pour le refuge/lac du pavé. Comme la veille, début de rando "pépère",

we oisans15

puis d’un coup... toujours comme la veille, je me retrouve dans un univers totalement minéral. Le chemin serpente dans les cailloux et le sable…moyennement sympa,

we oisans16

 mais encore comme la veille, l’arrivée au somment est fabuleuse….le sentiment de s’approcher de la haute montagne vous gagne,  le silence du lieu est un véritable appel à la sérénité…

we oisans17

we oisans20

we oisans21

we oisans18

 

la descente et le retour sur la civilisation se fait tout en douceur même si le chemin est long…j’invite tout le monde à parcourir cet itinéraire hors du temps à seulement 1h30 de Grenoble…  

 

Partager cet article

Repost0
4 juillet 2010 7 04 /07 /juillet /2010 16:21

 

spo divers 063 

 

Massif : Oisans

Départ/altitude : hameau du pied du col                               

Enfant : oui

Dénivellation : 750 m

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 2/5

Descriptif : L’idée parfaite par excellence…où comment être en haute montagne sans aucune difficulté. L’Oisans possède ce charme unique de permettre ce voyage en haute altitude sans les dangers qui s’y rattachent. La rando vers le lac d’Arsine symbolise au mieux cette définition.

arsine1

arsine2

 En effet, après une montée courte mais raide (pas d’Anne falque), on arrive sur un magnifique plateau et la c’est tout droit.

arsine11

arsine4

 Dès lors, au milieu de marmottes,

arsine5

 face aux plus beaux sommets, la progression se fait tout en douceur, partout de l’eau et des endroits de bivouac exceptionnels. En bout de plateau, il ne reste plus que la montée vers le lac glaciaire..Lieu magique, impression du bout du monde, et pourtant

arsine7

arsine8 

Sur le retour on pose la tente face  à un paysage de carte postale

arsine12

arsine13

arsine14 

le tout à 1 heure à pied de la voiture…ah l’Oisans !!!

arsine9

 

                                                                gifs1 marmotte power-copie-1

 

Partager cet article

Repost0
4 juillet 2010 7 04 /07 /juillet /2010 15:23

 

spo divers 063 

 

Massif : Belledonne

Départ/altitude : hameau du Gleyzin                                

Enfant : possible mais, long

Dénivellation : 950 m

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 2/5

Descriptif : l’avantage énorme avec la vallée du haut Breda, c’est l’isolement et la beauté des lieux.

tigneux

Par exemple, la montagne de Tigneux, rando super dans un décor des plus agréables, avec seulement quelques visiteurs. Le départ s’effectue du Gleyzin, montée rapide mais raide vers le chalet du bout. Pose pour admirer les sapins « Henri IV ».

sapin henri 4

 Ensuite, on continue à travers les bois vers le lac du Léat, tout petit plan d’eau dans un décor sympa…

tigneux1

tigneux2

enfin on continue la grimpette vers le crêt du tambour et au jugé la montagne de Tigneux. Aucune indication, mais on devine malgré tout le chemin. Aucune difficulté pour cette balade, mais l’agréable sentiment de parcourir une partie de la chaine de Belledonne encore épargnée de l’assaut des visiteurs.

tigneux3

tigneux4

 

                                                                       gifs1 marmotte power-copie-1

 

Partager cet article

Repost0
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 17:30

 

spo divers 063 

 

Massif : Belledonne

Départ/altitude : hameau de Prabert                                  

Enfant : possible mais (très long)

Dénivellation : 1350 m

Cartographie : 3335 OT Grenoble (Chamrousse-Belledonne)                                                                  

Difficulté : 3/5

Descriptif : D’abord la route est fermée 2 KM avant le parking ( !), ensuite un temps de « chien », brouillard, pluie fine, bref des conditions peu favorables…et pourtant, je me suis régalé. Il faut dire que je venais dans le coin pour le 3° fois, les précédents : pas de la coche et les lacs de vénitiers…mais aujourd’hui destination la cime de la Jasse.

 jasse9

 jasse3

 Le départ est un peu « raide » puis par de longs lacets, on arrive tranquillement aux lacs, petites étendues d’eau où il est agréable de faire une pause avant la montée finale.

 jasse1

 jasse6

 jasse7

 jasse8

 Cette montée sans aucun "piège", mais le brouillard, apporte son petit lot de difficultés pour trouver la bonne "trace" , mais grâce aux cairns, à quelques éclaircies et un peu de chance, je suis arrivé au sommet. Hélas, la visibilité était pratiquement nulle, et je n'ai pu apprécier la vue depuis le sommet, malgré tout, une bien belle journée, dans un silence absolu et ce plaisir de découvrir un nouvel aperçu de cette superbe chaine de belledonne.

 jasse5

 jasse4

 jasse2

 

                                                                    gifs1 marmotte power-copie-1

 

Partager cet article

Repost0