Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Eskander-du-Gleyzin
  • : blog concernant le monde de la randonnée à travers des topos, des photos, des idées de matos.
  • Contact

l'heure du temps

METEO

Archives

26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 08:06

spo divers 063

 

Massif : Vallée du haut Breda

Départ/altitude :   hameau du Gleyzin 1071           

Enfant : oui

Dénivellation : 900

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 2/5

  v1

v2

Descriptif : la randonnée idéale pour tout marcheur lambda. En effet, lors du choix d’une rando, on cherche généralement un but à atteindre, un chalet, un  lac, une croix, de beaux paysages variés avec un peu de difficultés, histoire de pouvoir dire : c’est beau mais c’est dur…..ainsi se forge nos légendes

v3

v4

Cette rando est la parfaite synthèse de ces réflexions que nous avons tous à un moment donné.

Le départ s’effectue du hameau du Gleyzin, ce hameau niché au cœur du glacier du Gleyzin donne la tendance d’une belle journée à venir…..

v5

v6

Le début est un peu « costaud », la montée en foret vers le chalet du bout est courte mais intense, attention au départ trop rapide sans entrainement…la rando peut s’arrêter avant d’avoir réellement commencée….

v7

v8

Ainsi, on débute par la foret, belle, sombre…..l’arrivée au chalet ouvre le regard. Il est placé au cœur d’une clairière, et la vue commence à devenir belle…..

v9

v10

On poursuit vers le Léat…..la pente s’adoucit mais continue à faire travailler les cuisses….

Et puis le plaisir du Léat…..le Léat c’est un chalet, un lac et une croix qui se mérite un peu plus haut….ce lieu est superbe, un concentré de ce que la montagne peut offrir…avec en plus une vue totalement dégagée sur les massifs environnants….

v11

v12

v13

La rando peut aisément se terminer ici…mais poursuivre le chemin est à faire, on passe le crêt du tambour….puis direction le chalet de la petite Valloire…..

v15

v16

v17

Rien d’exceptionnel mais un sentiment de plénitude, de calme, on domine toute la vallée du haut Breda, face à nous on découvre tous les hameaux invisibles depuis la route…..le regard porte très loin vers Chambéry, les débuts de la Savoie….on se donne des idées pour d’autres rando dans le coin…..bref, une belle synthèse…..

v18

v19

 v20

v21

 

                          gifs1 marmotte power


Partager cet article

Repost0
9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 11:13

 

spo divers 063

Massif : Belledonne

Départ/altitude : hameau du Gleyzin            

Enfant : oui

Dénivellation : 1200 m  

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 0/5

gleyzin-et-alentours-2 0015

gleyzin-et-alentours-2 0017

gleyzin-et-alentours-2 0030

Descriptif : 3 heures, durant 15 jours, nous avons eu 3 heures de soleil, alors nous sommes sortis, juste idée et envie de prendre l’air, juste pour se dire qu’on aura pas passer les vacances comme des « larves » sur le canapé…..mais surtout comprendre qu’au fil des ans, le passage sur les mêmes chemins créent malgré tout des souvenirs

gleyzin-et-alentours-2 0036

gleyzin-et-alentours-2 0037

gleyzin-et-alentours-2 0054

gleyzin-et-alentours-2 0058

gleyzin-et-alentours-2 0059

Vous pouvez passer 1000 fois par le même endroit, mais selon l’époque, l’année, le jour, le fait que vous étiez seul ou pas modifie le regard.

Soudain, les éléments apparaissent différents dans une nouvelle perspective…seulement, au Gleyzin demeure un élément que je trouve magique : le silence

gleyzin-et-alentours-2 0064

gleyzin-et-alentours-2 0073

gleyzin-et-alentours-2 0078

gleyzin-et-alentours-2 0097

gleyzin-et-alentours-2 0105

Pas un bruit humain, des oiseaux, le vent, la pluie, des animaux au loin mais pas la moindre voix, on se retrouve avec soi….certains on peur de cet état, moi je m’en régale….

Le Gleyzin est le lieu idéal pour se poser, souffler, repartir….

gleyzin-et-alentours-2 0107

gleyzin-et-alentours-2 0112

gleyzin-et-alentours-2 0114

gleyzin-et-alentours-2 0115

gleyzin-et-alentours-2 0118

Là, nous sommes montés au cohard, mélange de maisons récentes et de ruines, mais personne….d’être plus haut permet d’avoir une nouvelle vue sur la vallée…

gleyzin-et-alentours-2 0122

gleyzin-et-alentours-2 0126

 

gleyzin-et-alentours-2 0132


A partir de ce hameau débute de grandes et superbes rando….aussi non, paresseusement on peut revenir au Gleyzin par la route. Cela prend 15 minutes, on devine des maisons, on s’en approche, toutes dégagent un étrange et agréable sentiment de solitude….on se dit que les propriétaires doivent adorer le calme….car quelle idée de venir se perdre dans ce trou ????........

gleyzin-et-alentours-2 0134

gleyzin-et-alentours-2 0139

gleyzin-et-alentours-2 0143

gleyzin-et-alentours-2 0144

Pas mal de gens pensent ainsi, et pour d’autres c’est le paradis….j’en fais parti

 gleyzin-et-alentours-2 0154

 gleyzin-et-alentours-2 0168

gleyzin-et-alentours-2 0170

gleyzin-et-alentours-2 0171

 

                             gifs1 marmotte power

Partager cet article

Repost0
14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 05:38

 

 spo divers 063

Massif : Belledonne

Départ/altitude : Hameau du Gleyzin (1080M)               

Enfant : oui

Dénivellation : 200  m  

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 0/5


Descriptif : l’an dernier en plein hiver j’avais décidé en pleine tempête de neige de me rendre seulement au hameau du Cohard qui se trouve juste au dessus de celui du Gleyzin….dans les éléments déchainés j’avais découvert une beauté « obscur », le froid, brouillard, la neige c’étaient mêlées pour offrir une atmosphère presque lugubre mais qui donne en même temps une notion de liberté…dans ce paradoxe j’avais découvert que le beau peut avoir des allures non penser au départ….

 

hg6

hg23

Alors cette année, à la faveur de l’arrivée du printemps, et de mon retour dans ce « bout du monde » après 8 mois de mon nouveau « bout du monde » à Madagascar, j’ai décidé de faire à nouveau ce même tout petit trajet….et j’invite toute personne qui passe par le Gleyzin ou Pinsot de l’entreprendre….

hg7

hg3

hg4

C’est une micro-rando….de ces sorties idéales pour prendre un bol d’air mais surtout de calme et de plénitude….les années passent et je trouve le hameau du Gleyzin exceptionnel pour mettre en application le concept de : prendre le temps….

ici, les maisons sont "éparpillées" au creux de la montagne, tout les êtres vivants ont trouvé le bon rythme...

hg10

hg11

hg12

Ce lieu reculé du monde et pourtant si proche de tout est un appel à faire une pause….

La route qui quitte Pinsot pour y accéder est déjà un début d’aventure, virage après virage on s’enfonce dans une forêt et soudain c’est  l’arrivée au hameau qui peut donner une notion de vertige…..

hg13

hg14

hg15

En effet, il se trouve dans le cirque du glacier/massif du Gleyzin, la perspective peut faire croire à un sommet à 5000M  alors qu’il se situe à 2700….

A partir de Là, il faut déambuler au hasard, dépasser le parking et rejoindre par un champ vers la gauche et rejoindre ainsi le Cohard. La montée est brève mais « physique » et donne un bon repère pour savoir si on est en forme ou pas…

hg1

hg16

hg2

hg20

hg18

hg19

Ce hameau, c’est 6 maisons isolées….des veilles pierres, des fleurs qui naissent sur un sol plus entretenu et ce sentiment agréable de souffler…nul bruit, sauf peut être celui d’une cour d’eau qui passe à proximité…..

hg17

hg21

hg24

hg22

La beauté du Gleyzin c’est qu’au delà des conditions climatiques et des saisons, le même charme opère à chaque fois….. 

 

      gifs1 marmotte power

Partager cet article

Repost0
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 11:38

spo divers 063

Massif : Belledonne

Départ/altitude : la Piat (1000M)               

Enfant : oui

Dénivellation : 400  m  

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 2/5

Descriptif : L’hiver se termine et il est temps de relancer la « machine » en vu des randonnées de l’été…pour cela il faut me semble t-il choisir de repartir sur des bases « cools » histoire de ne pas se bruler les jambes dès la première sortie.

S11

S1

La ballade qui mène aux sapins Henri IV est la bonne définition de cette remise en forme. En effet, faible dénivelée, pour autant çà monte raide durant la majeure partie de la rando… en plus selon la carte, on passe par la montagne du bout…..je confirme au gleyzin tout semble être le bout de ttS3

S2

 

Par contre, cette fois ci, j’ai décidé de modifier l’itinéraire de montée…..celui qui part du hameau du Gleyzin vers le « chalet du bout », je le connais, connais encore…chaque virage, chaque pierre commencent à ma devenir familier…..

S5

Alors, pour « changer » un peu, je me suis rendu au hameau de « La Piat » qui se trouve à la sortie du village de Pinsot…4 maisons, un charme évident…mais un début de rando raide, vraiment raide….disons que sur les 400 mètres de déniv, 300 sont réellement pentus…

S10

Et ces pentes se trouvent exclusivement en foret…donc peu de paysages….mais l’arrivée sur le chalet du bout vaut bien l’effort….

S8

 

A nouveau, je me retrouve sur cette petite plaine, le chalet à gauche, le glacier du Gleyzin en face…ce lieu est un véritable appel au calme, à la pause….

S4

S6

Les sapins se trouvent légèrement plus haut…curiosité que ces arbres plantés il y a plus de 400 ans….

S12

S7

L’avantage d’une montée raide, c’est que la descente s’effectue à la vitesse grand « V »….bref, la sortie idéale pour reprendre gout au plaisir de la rando….

  S9

           gifs1 marmotte power

Partager cet article

Repost0
27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 09:29

 

1sportski

Massif : Belledonne

Départ/altitude : Hameau du Gleyzin (1080M)               

Enfant : oui

Dénivellation : 100  m  

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 0/5

Descriptif : certainement la rando la plus courte et la plus facile de tout ce blog…en ce 24 décembre, une jolie tempête de neige tombe sur le gleyzin…rien à faire, nulle part ou aller…les éléments déchainés…et pourtant..

hameau

hameau1

En temps normal, le gleyzin est déjà un lieu totalement coupé du monde…la route s’arrête avec le hameau, au-delà c’est la montagne, la vraie, la dure…la moindre rando met à l’épreuve les cuisses de toute personne, çà monte « sec »…pas de « pitié », c’est beau mais tout cela se mérite…

hameau2

hameau3

Alors ce bout du monde dans une tempête de neige au plus profond de l’hiver…que du bonheur…

hameau4

hameau5

Dehors, forcement personne…et bien non, deux randonneurs qui me disent vouloir aller en foret…tant mieux pour eux…

hameau9

hameau10

Pour ma part, une simple montée vers le hameau du cohard…100M plus haut dans le brouillard total…un froid polaire…une visibilité réduite à sa plus simple expression….

hameau6

hameau8

 hameau11

Malgré cela un joli moment en phase avec la nature…bien sur en l’absence de risque tout devient plus simple…mais il faut oser malgré les éléments climatiques car on découvre de nouveaux plaisirs

  hameau7

hameau12

         gifs1 marmotte power

Partager cet article

Repost0
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 18:40

spo divers 063

Massif : Belledonne

Départ/altitude : Hameau du Gleyzin (1080M)               

Enfant : oui

Dénivellation : 800  m  

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 1/5

Descriptif : Parcourir encore et encore les hauteurs du Gleyzin et découvrir des lieux perdus, insolites et pourtant si beaux….le crêt pointu entre joliment dans cette idée.

cret pointu1

 En effet, rando après rando, je me dois de trouver de nouveaux itinéraires, non pas inconnu mais plutôt l’idée et l’envie de mettre bout à bout des chemins….

cret pointu

Dès lors, j’ai mis la carte sur la table et l’imagination a fait le reste….rien de révolutionnaire dans cette rando….pour autant 4 heures sympa dans la montagne du Gleyzin.

 cret pointu2

cret pointu3

Le départ comme souvent s’effectue du hameau, montée vers le Cohard puis début du chemin qui mène au refuge de l’Aup Bernard, mais….

cret pointu4

Au lieu de prendre le chemin de randonnée, prendre à gauche la route forestière qui mène au mont pelas…..le mont pelas vestige de l’industrialisation de la montagne, à ce jour j’ignore si ce site est encore en activité ou pas….

Donc, aucun intérêt sur le chemin mais des vues remarquables sur la Chartreuse….

cret pointu8

 

Par contre, l’avantage de connaitre un massif c’est l’absence de peur de se perdre, et de plus, savoir à peut près ou on se trouve…ainsi, je débouche sur la prairie du Praillet sans aucun souci en 2 bonnes heures de marche….

cret pointu7

Ensuite le crêt pointu se devine un peu plus haut, point de marque, de cairn, de repère…non juste un havre de paix, sous un soleil et une chaleur superbes pour la saison….

 cret pointu9

cret pointu6

Enfin, retour au Gleyzin par le chemin de randonnée, histoire d’effectuer une véritable boucle….voilà le prototype de la rando sans enjeux, sans ambition….mais durant 4 heures, de paysages en paysages le plaisir simple et sans cesse renouveler d’être en montagne…      

  cret pointu5

                       gifs1 marmotte power

Partager cet article

Repost0
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 09:54

spo divers 063

Massif : Belledonne

Départ/altitude : hameau du Gleyzin (1080M)              

Enfant : non

Dénivellation : 1700 m (1200+500)  

Cartographie : 3433OT Allevard Belledonne nord                                                                        

Difficulté : 3/5 (longueur)

Descriptif : Pourquoi ce titre du puzzle enchanté, très simple, vous prenez 5 randos (partielles ou complètes) et grâce aux différents tracés vous pouvez créer une boucle des plus belles.

Les 5 randos sont : refuge de l’Oule, col de Vay, vallée du Veyton, prairie du Praillet et l’Aup Bernard.

puzzle

Par contre, deux mois après la fin du tchoupi tour, je n’avais plus remis mes chaussures de marche et bien sur comme dirait une personne : je fonce et je suis tenace….je fonce c’est plutôt positif, je suis tenace également car une fois engagé, je suis capable d’aller au bout  mais un peu surréaliste en l’occurrence, car à l’arrivée j’avais un peu les cuisses « attaquées », mais revenons au début….

puzzle1

Le départ s’effectue du hameau du Gleyzin en direction du refuge de l’Oule, montée tranquille mais qui place le randonneur en condition.

puzzle2

Ensuite vers 1600M, il faut trouver la marque (grosses flèche verte) pour se rendre au refuge de Vay…autant le chemin malgré de rares marques se trouve pas trop mal, autant la cote est raide, 400M sans répit pour arriver à ce tout petit refuge….puis le col se devine 200M plus haut….de nouveau quasiment aucun repère mais cela semble évident, alors…..

puzzle3

puzzle6

puzzle7

Une fois au col, c’est du grand spectacle….

 puzzle5

puzzle8

puzzle9

Puis descente vers les lacs Morétans et surtout toute la vallée du Veyton, endroit magique,  aussi beau, grandiose que silencieux…d’un coup le temps s’arrête et vous avec, prendre un moment pour contempler cet espace immense…cela me semble la meilleure thérapie avant le retour à la réalité….

puzzle10

puzzle11

Mais la descente est longue jusqu’au « pas de l’ours »…et pourtant ensuite il faut remonter vers la prairie du Praillet, 500M par un chemin forestier et les cuisses, genoux qui commencent à vous rappeler qu’après deux mois d’arrêt complet de sport il y a des manières plus douces de reprendre une activité physique…

puzzle12

puzzle13

  Puis, on débouche sur le Praillet, cette prairie qui représente à mes yeux le lieu parfait pour un pique nique été comme hiver. Ensuite,  on commence le retour vers le Gleyzin, 1H15 de descente en passant par l’Aup Bernard et le hameau du Cohard….

puzzle14

praillet

En tout 6H30 de pérégrination dans cette partie nord de Belledonne qui vu la fréquentation demeure inconnue du plus grand nombre….dommage ou tant mieux….à chacun de parcourir ces lieux et de répondre à cette remarque…………….. 

                    gifs1 marmotte power

 

 

Partager cet article

Repost0
29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 18:03

spo divers 063

Massif : Belledonne

Départ/altitude : Hameau du Gleyzin (1080M)               

Enfant : oui mais…

Dénivellation : 1300  m  

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 3/5

Descriptif : Parcourir encore et encore les hauteurs du Gleyzin et découvrir des lieux perdus, insolites et pourtant si beaux….le glacier du Gleyzin rentre forcément dans cette idée.

 Depuis 4 ans, j’ai la chance d’avoir une maison dans ce hameau, je voulais parcourir le chemin qui mène au glacier, mais mille raisons plus ou moins valables m’ont toujours empêché de m’y rendre.

Alors ce mardi 26 juillet malgré un temps « moyen », je me décide enfin….

La montée au refuge de l’Oule reste un bon échauffement pour la suite, surtout que je connais par cœur le sentier….aucune difficulté, 750M de dénivelée plutôt agréable, et un but de ballade largement suffisant…

glaciergleyzin

glaciergleyzin1

Pour autant, comme je suis décidé, je pars au-delà du refuge, d’abord 300 pour sortie de la combe et me voila enfin au pied du glacier même si en été on ne trouve que des pierres…

glaciergleyzin3

glaciergleyzin4

A ce niveau par contre, je me suis simplement « perdu », j’ai suivi des cairns au hasard pour arriver à 2400M, soudain plus rien….

glaciergleyzin5

glaciergleyzin7

Mais de partout, on sent que l’exploration est possible…faut seulement avoir envie de se perdre…je pense revenir un jour dans ce cirque de pierres et de sommets….

glaciergleyzin8

glaciergleyzin6

Car je crois que l’idéal, est de se servir du refuge comme camp de base et rayonner autour durant 2/3 jours….curieux de cette expérience, mais je pense qu’il faut la réaliser à plusieurs…..à suivre………

                                                             gifs1 marmotte power-copie-1

 

 

Partager cet article

Repost0
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 14:52

 

spo divers 063

 

Massif : Belledonne

Départ/altitude : Hameau du Gleyzin (1080M)               

Enfant : oui

Dénivellation : 700  m  

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 1/5

Descriptif : Parcourir encore et encore les hauteurs du Gleyzin et découvrir des lieux perdus, insolites et pourtant si beaux….le crêt du tambour fait corps totalement avec ce concept.

SAM 0909cret tambour

 En effet, voilà une rando qui peut ravir tout le monde….aucune difficulté technique, une diversité de paysage….de belles choses à voir…n’en jetez plus !!!

cret tambour1cret tambour2

Le départ s’effectue du hameau et la première partie nous mène au chalet du bout, la montée est « raide » mais l’avantage c’est que les 300M de dénivelé sont effectués très rapidement…le tout se parcourant en forêt ce qui est un avantage certain lors des grosses chaleurs.

SAM 0905cret tambour11

Une fois au refuge, le cadre offre une pause agréable…pause qui peut être également géographico-historique avec la présence toute proche des sapins « Henri IV ».

SAM 0900sapin henri 4

Ces sapins gigantesques sont une anomalie plutôt sympa de la nature

Ensuite, retour en forêt pour déboucher une petite heure après sur le lac du Léat avec son joli refuge et sa croix juste au dessus…à ce moment de la rando tout est lié au climat, si celui ci est favorable alors le spectacle est superbe…de partout des sommets, le silence et le regard qui porte loin…

cret tambour3cret tambour5

Il ne reste plus qu’à se rendre au crêt du tambour qui se trouve à 5 minutes pour apprécier un autre point de vue la beauté des lieux.

cret tambour8cret tambour9

 cret tambour10

 

                                                                                                     gifs1 marmotte power

Partager cet article

Repost0
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 17:38

1sportski

 

Massif : Belledonne

Départ/altitude : Hameau du Gleyzin (1080M)               

Enfant : oui

Dénivellation : 700 m  

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 1/5

Descriptif : Oui, je sais  le monde du silence concerne Cousteau et ses petits poissons. Pour autant, il est possible de vivre la même sensation en randonnée.

Prenez par hasard la rando menant à la prairie du Praillet…le nom fait pas « rêver » mais autant le chemin que l’arrivée sont un appel à la méditation, la contemplation et tous autres sentiments intimes et positifs.

sapin en neige

Départ depuis le parking du Gleyzin, nous sommes début février et pas ou peu de neige, on garde les raquettes en cas ou...

 

La première cote un peu raide mène au hameau du Cohard, lieu perdu, quelques maisons fermées qui vu la beauté du lieu ne peuvent que donner des regrets à tous qui en cherchent...

praillet

praillet1

porte

Ensuite, montée paisible vers le refuge de l’Aup Bernard….à partir de ce moment, on entre dans le véritable silence, seul le bruit des chaussures dans la neige nous rappelle que nous sommes encore dans la société, car pour le reste…on avance dans un paysage superbe, sous un soleil éclatant…

praillet2

praillet3

praillet4

Enfin, on débouche sur la prairie du Praillet, le lieu

est simple, modeste…tout autour des sommets majestueux…mais surtout le sentiment qu’il faut se poser la, " écouter" le silence, laisser son esprit partir vers de belles pensées…je vous assure le lieu s’y prête vraiment...

praillet6

praillet7

 praillet9

 

Puis, retour au hameau, le soleil continue de briller mais le froid descend doucement…mais après un bon café…sortir à nouveau pour apprécier le coucher du soleil….à faire,  refaire, faire encore….

 vue sommet

vue 2-copie-1

                                                                                            gifs1 marmotte power-copie-1

Partager cet article

Repost0