Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Eskander-du-Gleyzin
  • : blog concernant le monde de la randonnée à travers des topos, des photos, des idées de matos.
  • Contact

l'heure du temps

METEO

Archives

12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 17:22

tchoupi

Voilà, c’est fini pour cette année, mais je pense que le "Tchoupi tour" va s’inscrire dans la durée.

En effet, durant l’ascension de tous ces sommets, j’ai vraiment pris un plaisir sans fin, une manière comme une autre de mettre en projet une envie, la travailler, la réfléchir durant l’année et puis tout faire pour la réaliser…..bref, un peu comme dans la vie….

Ainsi, j'ai tout vécu durant ces randos :

-          climatique: forcement pluie, neige, brouillard, froid, soleil, vent….

CAIRN

-          Humain: de belles rencontres, les gens sont gentils, le dire c’est bien, l’écrire c’est mieux…avec une dédicace pour la responsable du gite le glacier bleu à Mont Dauphin, en plus de sympa on y mange à la perfection….

SAM 1612

-          Physique : je me suis découvert un potentiel sympa en montagne…qu’importe mon état, je partais tous les matins sans aucun souci…c’est agréable de voir que le corps s’adapte

-          Moral : un petit bémol, c’est la seule limite, il faut être presque au top pour la réalisation d’un tel projet….j’ai du faire un break de 15 jours pour tout remettre d’aplomb dans ma tête.

-          Des images : de paysages, de gens, de lieux, de hameaux, de villages, des fleurs, d’animaux….

SAM 1425

SAM 1431

SAM 1643

-          Des odeurs : celles du matin dans la rosée, celle de l’herbe fraichement coupée, celle des cuisines des refuges…

SAM 1636

SAM 1656

SAM 1649

-          Des gouts : de la nourriture en rando, pas toujours top mais tellement efficace, de plats de refuge, des pauses gourmandes sans aucun complexe, bonne adresse à Ceillac le farniethé avec une efficacité redoutable pour le Perrier menthe/gaufre…souvent très bon et copieux et puis hommage ultime à l’inventeur du lait Nestlé….qu’il soit honoré à tout jamais….et respect à l’autre inventeur celui des figolu, biscuit découvert récemment et qui cale bien voire trop bien

SAM 1634

SAM 1641

SAM 1671

 

-           spéciales dédicaces :  à mon fils qui a été très fier de son papa en montrant à tout le monde mes modestes « exploits » sur le net,  à celle qui m’a offert un jour un exemplaire de la collection des Tchoupi et à qui j’ai beaucoup pensé durant mon périple, et qui a suivi mes ascensions à travers le « texto/preuve » de mes réussites,   celles qui m’ont soutenu, Gilda, Gaëlle, Nathalie, Sandrine, Nadia,Anne-marie, et ceux qui ont supporté mes états d’âme téléphoniques Philippe et Raphael et aussi un prof du collège M Piegay pour son gentil mot de soutien….à tous un grand merci

VANOISE16

KI

A suivre………………….

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 17:04

tchoupi

Massif : Mercantour

Départ/altitude : Allos (2000M)               

Enfant : oui

Dénivellation : 900  m  

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 1/5

Descriptif : Voilà, c’est le jour de la dernière étape…et pour finir en beauté, ascension du Mont Pelat….ce sommet c’est comme le Mont Thabor pour les italiens, c’est presque une obligation pour les petits et les grands

pelat

PELAT1

PELAT2

Et quand je dis les petits, c’est le vraiment le cas, j’ai vu un nombre important de gamins entre 6 et 8 ans, c’est vous dire la facilité de cette rando à laquelle j’aurai bien mis 0/5 en difficulté mais je tiens compte des 50M derniers mètres qui peuvent interroger par rapport au vide et encore !!!

PELAT3

PELAT4

PELAT5

Donc, départ depuis le lac d’Allos, aucune rais

on de chercher la route il faut seulement suivre la procession des voitures qui vont au parking…

PELAT6

PELAT7

PELAT15

Ensuite, le chemin est d’une simplicité extrême…mais surtout plus on monte plus le paysage devient sublime…comme quoi prendre de la hauteur permet de voir les choses plus belles…

PELAT8

PELAT10

PELAT12

PELAT13

 PELAT9

La seule petite difficulté se situe dans la montée finale, le chemin est bien balisé mais il donne à certains moments sur le vide et il faut disons être un minimum prudent…

PELAT16

PELAT17

Ainsi se termine pour cette année le tchoupi tour, et la suite viendra l’an prochain….j’  ai déjà en tête les sommets à découvrir, c’est dire….

                          gifs1 marmotte power

 

 

Partager cet article

Repost0
12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 16:53

tchoupi

Massif : Ubaye

Départ/altitude : Vars (1800M)               

Enfant : oui

Dénivellation : 1300  m  

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 2/5

Descriptif : Je pense qu’il faut vraiment avoir un projet précis pour un jour se retrouver au pied de la Mortice, et pourtant…

MORTICE1

MORTICE

Tout d’abord j’ai été victime de mon respect du code de la route. En effet, un panneau indique l’interdiction d’aller plus loin, il se situe à 1800M, seulement j’ai été le seul à le respecter…résultat le parking se trouve en réalité à 2250M….on parlera d’un bon échauffement

MORTICE7

MORTICE8

MORTICE9

La rando en elle-même se divise en deux parties bien différentes…une première partie qui mène au lac des neuf couleurs…lac, lac ???? Je préfère parler d’une grosse flaque.

MORTICE10

MORTICE11

MORTICE2

Cette partie est constituée d’une bonne montée dans les alpages vers un col, puis une longue corniche pour en rejoindre un autre….la corniche peut sembler monotone mais les paysages sont vraiment superbes

MORTICE5

MORTICE3

MORTICE4

Ensuite, il y a la montée vers le sommet et d’un coup le chemin devient un peu plus sportif….de la pierre, forcement !!! Et puis çà monte bien…mais la récompense au sommet vaut les derniers efforts….donc je viens de gravir la Mortice avec le sentiment étrange que c’est bien la seule fois que je viendrais dans ce coin….

                           gifs1 marmotte power

 

 

Partager cet article

Repost0
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 15:43

  tchoupi

Massif : Queyras

Départ/altitude : Ceillac (1600M)               

Enfant : oui

Dénivellation : 1000  m

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 1/5

Descriptif : Je Suis totalement dans mon projet, la preuve ce matin j’ai changé d’itinéraire !!! Au départ je devais aller dans la zone Fouillouse/Maljasset, seulement je dois être à Guillestre jeudi soir et dans cet endroit il y a plus de 15 sommets à plus de 3000M…alors pour éviter de choisir, j’ai décidé de modifier mes rando…tout en sachant que l’an prochain certainement je viendrais effectuer ces 15 randos qui semblent en plus superbes…

col cula

col cula3

Donc, me voila de retour à Ceillac, là ou j’avais laissé en suspens mon projet pour des raisons persos…ma situation n’est pas meilleure mais l’envie de poursuivre a prit le dessus…il est bon quelquefois de se faire « violence »…

col cula6

col cula7

Dans la zone de Ceillac reste quelques sommets dont le col de la Cula…et cette rando il faut la faire, rarement un 3000M pourra être aussi simple et beau.

col cula5

col cula11

Le départ s’effectue du hameau des Chalmettes, ensuite c’est tout droit, on remonte le vallon du Cristillan sans aucune difficulté, le chemin est large, balisé et sans aucun piège….de plus, une fois au sommet….c’est du grand spectacle….et ce spectacle donne une petite frustration….

col cula4 

col cula9

 

En effet, tout autour on peut voir d’autres 3000M largement accessibles (montagne Cristillan, col longet, pointe avers….seulement pour les gravir, l’idéal serait de faire un camp de base à la hauteur d’une cabane à 2600M…je le note pour ceux qui auront le temps et l’envie….car me concernant l’envie , pas de souci, mais le temps m’impose des choix…j’ai pu malgré tout admirer ces sommets depuis le col de cula…ouf !!! tout n’est pas perdu…..

col cula1

col cula10

col cula2

                                                                                              gifs1 marmotte power

 

 

 

Partager cet article

Repost0
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 16:43

tchoupi

Massif : Champsaur

Départ/altitude : station ski Chaillol (1600M)               

Enfant : oui

Dénivellation : 1500  m  

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 3/5

Descriptif : Tchoupi tour, le retour !!! La vie nous impose quelquefois de mettre entre parenthèses des projets et puis quand l’occasion se présente à nouveau il faut savoir en profiter….bref, durant une semaine, je vais poursuivre cette entreprise tout en sachant que l’objectif devient plus ambitieux, et j’espère tout simplement faire des 3000M chaque années avec à l’arrivée certainement la rédaction d’un livre…

VX CHAILLOL1

VX CHAILLOL

Mais avant, je me dois d’abord de gravir ces sommets, et ce matin départ pour le vieux Chaillol. Ce sommet est situé dans une région que j’adore, le Champsaur, outre les paysages, on y mange à la perfection…et puis tout simplement j’aime ce coin.

VX CHAILLOL5

VX CHAILLOL2

Le départ s’effectue de la station, et je conseille cette rando à tous les géographes. En effet, la diversité du chemin devrait ravir n’importe quel prof d’histoire-géo.

VX CHAILLOL8

VX CHAILLOL9

On débute un peu dans des hautes herbes, puis, on remonte vers le col de la pisse à travers des alpages…enfin on débouche dans la pierre, la vraie, la dure qui nous mène au sommet.

VX CHAILLOL6

VX CHAILLOL7

VX CHAILLOL3

Le seul aspect pénible, se trouve dans les derniers 400M, où il faut vraiment chercher les cairns pour progresser…mais à l’arrivée, no problem !!! C’est superbe !!!!!

                                                                     gifs1 marmotte power

 

 

Partager cet article

Repost0
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 15:18

tchoupi

Massif : Queyras

Départ/altitude : Ceillac (1600M)               

Enfant : NON

Dénivellation : 1500  m  

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 4/5

Descriptif : 3 raisons peuvent empêcher un projet de se poursuivre, la 1° est le temps, et à ce titre depuis le départ, pluie, neige, vent…pour autant je continue. Ensuite, il y a le physique, mais là encore il est possible de se faire « violence ». Par contre la 3° raison est le moral, est là c’est plus compliqué…et ce matin j’ai disons le moral au plus bas pour des raisons toutes perso

Malgré tout, vu le beau soleil, je tente la pointe de la Saume…et je ne vais pas être déçu.

SAUME

Tout d’abord la dénivelée, la vraie : 1500M, avec seulement un moment de répit à 2400M…donc on attaque en foret durant 800M, çà monte pas mal mais le chemin est régulier, ensuite on contourne une montagne durant une vingtaine de minutes et soudain….

SAUME1

SAUME2

Et soudain, on entre dans le dur…d’abord il faut trouver la bonne cairn car il n’y a aucune explication, ensuite c’est 650M de pierres, encore et toujours, les 300 premiers mètres on avance grâce à des cairns…un immense merci à celui qui a eu cette idée, ensuite on progresse dans un pierrier sans difficulté sauf l’arête finale qui demande un peu de concentration…histoire de pas redescendre trop rapidement à Ceillac

SAUME4

SAUME5

Au final, une belle sortie malgré mon moral, super temps…mais la faire une fois devrait suffire à mon bonheur.

SAUME3

 

Partager cet article

Repost0
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 14:26

tchoupi

Massif : Queyras

Départ/altitude : chapelle de Clausis (2300M)               

Enfant : oui

Dénivellation : 1200  m  

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 2/5

Descriptif : Ah ! Le temps en montagne, après la neige et la tempête, ce matin au réveil grand beau…comme quoi, la persévérance peut avoir du bon

Et surtout en prime deux 3000M pour le prix d’un…paradoxalement je suis un peu fainéant…en effet, je prends la navette à Saint-Véran pour « avancer » d’1H30…donc départ de la chapelle de Clausis.

biancanoir8

Cette chapelle qui semble très belle est hélas fermée !!!! Donc on prend la route qui mène au refuge blanche. A la hauteur du refuge deux possibilités : le col Blanchet ou le col noir….

biancanoir

biancanoir1

Pour la Rocca Bianca prendre celui de blanchet…à partir de là il ne reste plus qu’à suivre le sentier….une fois au col prendre à gauche et suivre les cairns, le sommet se trouve 30 minutes plus loin et quelle vue !!!!

biancanoir2

Ensuite au lieu de redescendre jusqu’au départ du col noir, il est possible vers 2600 de couper à travers des gros blocs de pierres guère dangereux pour rejoindre l’autre col. On gagne environ 250M de dénivelée, toujours bon à prendre…le reste de la montée ne présente aucune difficulté malgré le coté austère de l’arrivée…

biancanoir3

biancanoir4

biancanoir6

Puis, prendre à gauche et progresser à travers un chemin plus ou moins visible…seule l’arrivée au col de la tête noir peut apparaitre un peu « sport »…car une notion de « vide » toute relative peut malgré tout s’emparer du randonneur « lambda »…randonneur que je suis ….

biancanoir5

Mais de nouveau, superbe vue et surtout le plaisir d’avoir fait deux 3000 dans la même matinée…

 biancanoir7

                 gifs1 marmotte power                                                  

Partager cet article

Repost0
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 13:41

tchoupi

Massif : Queyras

Départ/altitude : refuge Agnel (2600M)               

Enfant : oui

Dénivellation : 400  m  

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 5/5

Descriptif : Enfin, je suis totalement dans mon projet avec mon 1° échec, je crois que toute aventure, tout projet comporte sa part d’échec, d’erreur….donc j’y suis.

Hier au retour du Pic de Caramantran, la neige est tombée toute l’après midi, résultat, j’ai passé la journée sur un banc de bois au milieu d’une salle de 80 personnes…aucun intérêt…mais l’envie de repartir le lendemain…

pain

ce matin, Nous sommes  ce lendemain, 7H30, je quitte le refuge direction le Pain de Sucre….

pain2

Dès les premiers pas, je comprends vite  que cela ne sera pas possible, il reste de la neige, de la glace et nous sommes seulement à 2600M. J’arrive tranquillement au col vieux 2800M et là début des hostilités…

pain3

D’abord, il est quasi impossible de trouver la trace, forcement sous 10 CM de neige, seule les plus hautes cairns indiquent vaguement le chemin

pain4

Ensuite, se lève un vent de « folie », et plus je progresse et plus je comprends que mon seul objectif est d’arrivée à la barre symbolique des 3000M.

pain6

Une fois arrivée à cette altitude, je regarde le chemin qui reste à parcourir, quand le brouillard veut bien se lever…car en plus du vent et de la neige il y a des passages de brouillard assez pénible.

pain5

Dès lors, même si je pense que l’ascension est réalisable dans certaines conditions, la première étant d’être au moins deux, je décide de redescendre sagement et pars pour saint Véran en espérant que le temps se mette enfin en mode été.

pain7

pain9

Je découvre que le risque d’un tel projet peut être rapidement contrarié par la météo…et encore mes après midi d’attente je les passe dans un refuge ou un gite…j’imagine un instant la même attente mais perdu sur une montagne dans un déluge de neige et de froid, brrrr…..

                                                                                            gifs1 marmotte power

 

 

Partager cet article

Repost0
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 13:31

 tchoupi

Massif : Queyras

Départ/altitude : refuge Agnel (2600M)               

Enfant : oui

Dénivellation : 450  m  

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 1/5

Descriptif : Et la neige arriva, c’est triste mais la météo est de plus en plus précise. Hier, au gite à la lecture du bulletin, la pluie était prévue pour cette après midi…quelle précision, d’abord deux heures d’avance mais surtout à 2700 la neige !!!!

caramantran

Heureusement que je suis un lève tôt, cela m’a permis de faire avant le déluge le pic de Caramantran.

caramantran1-copie-1

C’est le 3000M à faire, aucune difficulté, quasi pas de dénivelé et pourtant un de plus à la collection.

caramantran2

Le départ s’effectue du refuge Agnel, il faut prendre les marques du GR58 qui fait le tour du Queyras puis au col de Chamoussière, suivre les cairns à gauche et gravir tout en douceur les 150M pour arriver au sommet.

caramantran3

Hélas pour moi, vu les conditions climatiques, cela c’est résumé à 5 photos et une redescende rapide sous la neige et la pluie…

caramantran4

Mais je pense que ce sommet doit être sympa sous le soleil avec le pain de sucre tout proche entre autre…

caramantran5

 

 

                                                                                                       gifs1 marmotte power

Partager cet article

Repost0
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 18:55

tchoupi

Massif : Briançonnais

Départ/altitude : bergerie Lombard (2000M)               

Enfant : oui

Dénivellation : 1300  m  

Cartographie :                                                                      

Difficulté : 2/5

Descriptif : Voilà maintenant je suis totalement dans mon projet /aventure/défi…qu’importe le terme j’ai l’unique envie de réussir, les sommets appellent les sommets et je retrouve le coté « grisant » de mener à bien mes modestes randonnées

Aujourd ‘hui je suis dans le Queyras, et je me rapproche de l’esprit du sud…et j’aime çà ! ah ! les origines…

GLAIZA

GLAIZA8

Donc le sommet du jour le Mont Glaiza, quasi inconnu mais super rando…

La 1° partir mène au superbe lac de la Laus, qui est pour beaucoup de personne le lieu final de leur rando et je peux le comprendre sans problème, superbe lac, de beaux alpages à parcourir pour y parvenir…

GLAIZA1

GLAIZA2

Ensuite, cela devient un peu plus sportif, d’abord un premier col que l’on voit du lac, c’est court mais raide…

GLAIZA3

GLAIZA4

Puis on parcourt durant un long moment une crête sans danger…mais c’est un peu long…et puis le « mur » final….

GLAIZA6

GLAIZA5

GLAIZA7

Comme d’habitude de la pierre encore et encore mais quelle sensation de bout du monde…le sommet se mérite mais en plus faire attention car un vide immense se trouve tout en haut…donc éviter de jouer les équilibristes….mais surtout le plaisir de se trouver à plus de 3200M, rare en marchant simplement…alors je profite…

                                                           gifs1 marmotte power-copie-1

 

Partager cet article

Repost0